Isover Muur Dossier

Une maison traditionnelle perd facilement 30% de sa chaleur par le toit. L’isolation de la toiture est par conséquent la première étape et l’étape la plus importante de toute isolation.
La manière d’isoler dépend de votre type de toiture : une toiture à fermes ou à pannes. 

 

Une toiture à fermes classique présente une structure portante composée de chevrons verticaux ou fermes. Elles reposent sur la tête de mur et sont renforcées dans le haut par des tirants, et par des jambettes verticales sur les côtés. Dans une construction neuve, l’écartement entre les fermes est régulier. Dans les habitations plus anciennes, ce n’est pas forcément le cas.

 

Une toiture à pannes se compose à la fois de chevrons verticaux classiques et de poutres portantes horizontales. Celles-ci sont relativement éloignées les unes des autres, ce qui ouvre des possibilités supplémentaires en termes d’isolation, mais exige par ailleurs une approche distincte.

Rénovation

Pour les projets de rénovation avec une toiture à pannes, une double couche d’Isoconfort 35 (6 cm + 12 cm avec le système toiture parfaite) permet de respecter les exigences. Si vous désirez faire encore mieux, il est également possible de poser une couche d’isolation supplémentaire de 24 cm.

 
Tabel

Pour terminer, sachez que la laine de verre représente un investissement durable. En effet, des tests réalisés par l’association Eurima démontrent que 55 ans après son installation, la laine de verre livre encore des performances comparables à ses performances initiales.

 

Cycle de vie plus long  

La qualité thermique de la laine de verre est également garantie à l'avenir. Un test mené par Eurima a révélé que la laine minérale atteint au moins les mêmes performances thermiques après 55 ans que lors de sa mise en œuvre dans tous les cas testés. Bon pour vous et pour l’environnement.

Téléchargez l'étude Eurima.